Image default
Maison et Jardin

Miser sur une bonne isolation pour vous protéger contre les bruits

Notez cet article

Les bruits sont des éléments gênant au sein d’un foyer. Ils peuvent engendrer de sérieux problèmes sur le moral et la santé s’ils ne sont pas bien maîtrisés. En général, vous entendez les bruits venant de l’extérieur ou de vos voisins lorsque le lieu n’est pas bien isolé. Dans ce cas, l’amélioration de l’isolation de votre habitation est la meilleure solution pour vous protéger contre les nuisances sonores. Mais comment s’y prendre ?

Établir un diagnostic pour identifier les sources des bruits

L’isolation d’une maison concerne l’isolation thermique et l’isolation phonique. Elles n’ont pas le même but. La première consiste à isoler les différentes parties de la maison pour limiter les déperditions thermiques. C’est le deuxième type qui vise à vous protéger contre les bruits. Celui-ci est souvent relégué au second plan lors de la construction ou la rénovation. Or, pour bien isoler votre habitation les deux techniques doivent aller de pair.

Avant de débuter l’isolation phonique, c’est indispensable de réaliser un diagnostic. Celui-ci vous permet d’identifier les sources de bruits. C’est à travers les résultats que vous obtenez après cette étude que vous pouvez agir. Les bruits peuvent venir de partout. De vos voisins d’au-dessus par exemple. Si c’est le cas, vous devez vérifier l’isolation de vos plafonds. L’installation de faux plafond est une meilleure solution que ce soit le plafond tendu annecy ou le plafond suspendu. S’ils proviennent de l’extérieur, c’est le moment de rénover l’isolation de vos murs, de vos fenêtres et votre porte. C’est indispensable de bien identifier chaque espace de la maison.

Pour garantir la réussite de cette étape, l’intervention des experts s’avère utile. Comme ils ont des expériences dans la réalisation d’un tel diagnostic, ils peuvent établir une solution adéquate à vos problèmes. Mais vous pouvez le faire vous-même.

Comment réaliser l’isolation phonique de votre logement ?

Vous avez pu identifier les sources des bruits et vous envisagez maintenant de rénover l’isolation phonique de votre maison. Quels travaux pouvez-vous réaliser alors ? Quelle que soit la zone à isoler, il faut choisir le bon isolant bien adapté à la nature de chaque paroi. Vous devez aussi vérifier l’état de ce dernier pour que l’isolant puisse y installer correctement.

Comme il est déjà énoncé ci-haut, l’usage du faux plafond est un excellent moyen pour vous protéger contre les bruits de vos voisins d’au-dessus. Il vous suffit de choisir entre les deux types de plafond. Votre choix dépend de vos moyens et du travail que vous voulez y faire. En effet, le plafond suspendu est beaucoup plus abordable et plus facile à installer que l’autre type.

Pour vos fenêtres, vous pouvez opter pour le double ou le triple vitrage selon vos moyens et vos besoins. Mais le triple vitrage est idéal pour un intérêt thermique et aussi acoustique dans les régions froides.

Et concernant vos murs, vous avez deux choix : soit par l’intérieur soit par l’extérieur. Mais pour avoir une isolation phonique parfaite, la première option est la plus efficace. Le travail consiste à poser une cloison contre le mur où il y a le plus de bruits.

Related Articles

Quels matériaux de couverture choisir pour votre toiture ?

Tamby

Pourquoi équiper sa maison d’une caméra de surveillance ?

Irene

Pour un revêtement sol bien adapté à chaque pièce

Angelique