Image default
Maison et Jardin

Comment traiter son eau de piscine pour éviter les algues

Maintenir l’eau d’une piscine propre n’est pas toujours une tâche aisée pour de nombreux propriétaires. Le problème d’eau verte est commun à tous ces derniers. Et surtout quand les beaux jours d’été reviennent. En effet, il n’y a rien de plus désagréable que de voir une piscine inaccessible. Pour cela, il existe actuellement plusieurs produits qui permettent d’éliminer cette eau verte. Cependant, rien ne vaut une bonne connaissance des causes pour entreprendre un meilleur traitement. Ainsi, il est important de connaître au préalable les facteurs qui sont à l’origine de cette eau verte. De cette manière, on pourra prendre toutes les mesures préventives nécessaires et adaptées. Cela contribuera ensuite à une prévention efficace et à un traitement à long terme.

Un problème fréquent en été

Les cas d’eau verte sont un problème récurrent auprès des piscines installées dans les régions chaudes. C’est également un cas très fréquent en été. Le fait est que la chaleur favorise la reproduction de ces algues. La chaleur leur offre des conditions optimales pour se former et se multiplier en milieu humide. Et le comble c’est qu’elles se nourrissent de nitrates et de phosphates. Raison pour laquelle elles sont spécialement attirées par l’eau. Elles n’ont aucun mal à s’installer dans une piscine dans laquelle la quantité de chlore est insuffisante. Pour remettre à niveau cette quantité, il faut s’en procurer auprès d’un magasin spécialisé en produit chimique pour piscine.

Différents facteurs à considérer

Les algues peuvent également proliférer dans une piscine dans certaines conditions. Par exemple, lorsque l’eau de la piscine est trop chaude ou circule mal. Un déséquilibre du pH est également à considérer. Ou alors, il est aussi possible que le système de filtration soit défaillant. Mais comment atteignent-elles une piscine ? Eh bien, elles sont véhiculées par des spores entraînés dans l’air ou la pluie. Et comme ces éléments sont fréquents en été, les algues n’ont alors aucun mal à sévir. Par conséquent, afin d’anticiper tous les risques, il est important d’entreprendre une révision technique du bassin. C’est-à-dire, vérifier l’état du local technique, et repérer toutes les pièces défaillantes. Il faut également vérifier le pH de l’eau de la piscine. On ne doit pas non plus oublier de penser à réguler la température de l’eau. Pour ce faire, l’installation d’équipements tels qu’un abri de piscine ou une couverture peut être utile.

Bien réguler le niveau de pH de l’eau

Afin d’entreprendre un traitement efficace, on doit avant tout mettre au point un bon niveau de pH. Il faut savoir que les niveaux convenables sont 7,2 et 7,6. Si, malgré un niveau de pH inapproprié, on tente quand même le traitement, l’eau pourrait devenir agressive et inadéquate pour la baignade. Le traitement dont on parle consiste ici à réaliser un traitement de choc. C’est-à-dire, un traitement à la fois ponctuel et définitif. L’opération implique alors l’utilisation d’un produit chimique agressif tel que le chlore à action rapide. Il est donc indispensable de suivre des étapes essentielles pour bien l’appliquer.

Nettoyer les parois et le système de filtration au préalable

Avant d’appliquer le chlore choc, il faut toutefois brosser les parois de la piscine. Cela permet de retirer et de laisser en suspension les algues présentes dans l’eau. À l’aide d’un brossage efficace, les algues se détacheront des murs et du fond du bassin. De cette manière, elles seront faciles à retirer. C’est seulement après que le traitement de choc sera établi. Et après cette opération, il faut également vérifier le système de filtration. Cela est essentiel pour que celui-ci puisse filtrer l’eau correctement et retirer les résidus d’algues. Un nettoyage de ce système devrait être effectué si possible pour garantir sa fonctionnalité. Une fois mis en route, ce système doit être laissé tourné pendant environ 24 heures. Et ce, jusqu’à ce que la piscine soit complètement propre.

D’autres produits algicides à envisager

Actuellement, le chlore à action rapide n’est pas le seul produit applicable face à ce problème. Maintenant, de nombreuses solutions ont été développées pour résoudre efficacement le cas d’eau verte. Des solutions dites algicides ou anti-algues existent actuellement pour répondre à ces besoins. Parmi les plus utilisées actuellement, il y a le brome, et l’oxygène actif. Toutefois, pour éviter de choisir ces produits au hasard, il est important de consulter l’avis d’un expert. En fonction des caractéristiques de l’eau de la piscine, il pourra indiquer le bon produit.

Related Articles

Pourquoi équiper sa maison d’une caméra de surveillance ?

Irene

Comment reconnaître un bon devis de serrurier qui suit les règles ?

Tamby

Pour un revêtement sol bien adapté à chaque pièce

Angelique