Image default
Construction

Que comprend l’installation électrique d’un habitat collectif ?

Il est important de connaitre les éléments d’une installation électrique d’un habitat collectif en cas de problèmes ou de nécessité. De plus, il faut qu’elle soit complète pour que la maison soit vraiment opérationnelle pour ses utilisateurs. Cet article va donc donner les informations utiles concernant les éléments d’une installation électrique.

Les installations électriques générales

Il y a tout d’abord les installations électriques générales. Ce sont notamment les éléments primordiaux qui doivent être installés dans la maison après sa construction. Il faut noter que ces derniers constituent principalement le contenu des tableaux électriques généraux :

Le disjoncteur : c’est l’élément qui coupe le courant lorsque l’intensité est trop importante, particulièrement au-delà de la limite requise. Cette limite dépend de chaque région et de chaque pays, en fonction des installations électriques d’une commune. Le disjoncteur aide également à protéger les appareils en marche contre la surtension soudaine. Il permet aussi de couper le courant en cas de court-circuit au sein du bâtiment.

Le compteur : il est utile pour facturer la consommation en électricité d’une maison ou d’un appartement. Avoir un compteur séparé permet de mieux gérer les dépenses dans un appartement de plusieurs locataires.

Le tableau électrique de distribution : c’est l’élément qui contribue à la répartition de l’éléctricité dans tout le bâtiment. C’est pratique pour un appartement en location ou une grande maison avec plusieurs habitants.

La prise de terre : un élément qui permet d’évacuer le courant dans le sol en cas de surtension et de danger pour les utilisateurs. C’est un élément de sécurité vraiment important.

Les interrupteurs et les câbles qui relient à l’éclairage et les appareils de la maison. Enfin, il y a le délesteur et le contacteur pour la gestion des répartitions des courants dans les bâtiments.

De nos jours, il y a des tableaux électriques qui regroupent tous ces éléments en une seule boite. Toutefois, il existe encore des modèles qui les offrent séparément. Tout dépendra donc de leur utilisation et du logement.

Les installations électriques additionnelles

En plus des installations électriques générales, il y a aussi celles dites additionnelles. Ces dernières permettent entre autres d’améliorer les fonctionnalités électriques d’une maison. Mais il est nécessaire de parler de deux installations particulières.

Tout d’abord, il faut installer un parafoudre afin de protéger les appareils de la maison contre les surtensions brusques et soudaines. C’est pratique pour les logements qui utilisent des appareils de grande envergure et qui sont en sous-alimentation en permanence. L’ordinateur est un exemple concret. Ensuite, il y a le système anti-intrusion. C’est efficace pour garder la maison en sécurité, loin des possibilités d’infractions.

Pour aménager ces installations particulières, il vaut mieux faire appel à une entreprise d’électricité bâtiment. C’est le meilleur choix pour avoir des appareils vraiment performants. Contrairement aux installations générales, celles-ci demandent plus d’expériences et de manipulations.

L’installation électrique d’une maison est constituée de beaucoup d’éléments importants qui garantissent la sécurité des appareils électroniques. Après la construction de la maison, il faut donc privilégier cette opération supplémentaire.

Related Articles

Quel est le rôle d’un bureau d’études VRD ?

Odile

Construction : 5 bonnes raisons de choisir le bois

Odile

Guide et astuce pour augmenter la surface habitable de sa maison

Tamby