Image default
Immobilier

Les avantages de l’investissement immobilier

Souvent destiné à la location, l’investissement immobilier permet d’obtenir divers profits tels que la défiscalisation. Si certains préfèrent se tourner vers des biens anciens, d’autres optent pour des neufs. Voici les points forts et points faibles de chacune de ces options.

Une source de revenus et un héritage

Investir dans l’immobilier est bénéfique pour obtenir un revenu complémentaire. Cette solution permet d’ailleurs d’offrir un logement à sa famille, de posséder un patrimoine sur le long terme, d’habiter dans sa propre maison à l’âge de la retraite et donc de gagner des revenus complémentaires visant à renforcer son pouvoir d’achat. Tout particulier qui achète un bien immobilier place son argent et procède ainsi à un investissement financier. Grâce à ce dernier, il bénéficie de rendements conséquents de l’ordre de 4 à 6%. Avant d’acheter une maison, la connaissance du marché est requise afin de savoir les prix moyens des loyers. Grâce à cette étape, tout acquéreur peut connaître le rendement qu’il peut obtenir sur son investissement.

Afin de trouver rapidement un locataire, il vaut mieux bien choisir l’emplacement du bien. À noter que les placements prisés se trouvent à proximité des commerces, des services publics, des transports en commun, des parcs, etc. Il est en outre important de bien sélectionner son locataire pour éviter le non-paiement des loyers. Pour cela, ce dernier doit être solvable. Cela peut être vérifié à partir de ses fiches de paie, son contrat de travail ou encore son avis d’imposition. Pour être plus prudents, certains investisseurs préfèrent contacter une agence immobilière pour rechercher un locataire solvable. Ces épargnants peuvent également obtenir des conseils concernant les démarches juridiques à suivre avant la signature de tout contrat de location.

Faire son choix entre un bien ancien et neuf

Il est possible d’investir dans l’immobilier valence Espagne. De nombreux acquéreurs préfèrent se tourner vers cette solution pour acheter au meilleur prix dans une ville convoitée dans ce pays. En optant pour un bien ancien, ceux-ci peuvent bénéficier de prix revus à la baisse tout en profitant d’un rendement locatif plus élevé. Considérés comme ayant plus de cachets en termes de charme par rapport aux neufs, les biens anciens permettent de profiter de crédits aidés, s’il faut recourir à de grands travaux de réhabilitation. Il faut toutefois noter qu’avec ce type de logement, il est possible d’être exposé au vice caché. De plus, les travaux de personnalisation, de mise aux normes ou de réhabilitation reviennent généralement chers. Les frais de notaire sont d’ailleurs assez coûteux, car ils varient entre 6 et 7%.

Avec l’existence des dispositifs Borlo, Pinel, Duflot, Robien, etc., l’investissement dans le neuf permet d’obtenir des avantages fiscaux conséquents. À travers ces avantages fiscaux, l’État souhaite augmenter le parc immobilier et encourager les Français à acheter des biens neufs. Acquérir des logements neufs permet également d’éviter de prévoir des travaux, de profiter d’une garantie décennale et de respecter les différentes normes en vigueur. Cette option permet de même de bénéficier de frais de notaire peu élevés par rapport à ceux liés à l’achat d’un bien ancien. Ceux-ci sont fixés entre 2 et 3% du prix d’achat de toute maison.

Related Articles

Assurer la réussite de votre placement immobilier

Clarisse

Quelques conseils pour acheter une maison

administrateur

Investissement immobilier : neuf ou ancien, que choisir ?

Claude