Image default
Astuces et Conseils

Comment tester le débit de votre connexion Internet ?

Quand le débit de votre connexion Internet devient un peu lent, vous êtes tenté de le tester avec différents moyens. Mais, sachez aussi qu’il est possible de le faire avant même de signer un contrat avec votre FAI. Dans tous les cas, il faut comprendre les résultats qui sont fournis par le test afin de prendre les dispositions nécessaires si besoin.

Les bases à connaître

On connaît ce type de test sous le nom de speedtest généralement. Il est proposé par différents types de plateforme en ligne et peut être lancé automatiquement. Il permet ainsi de voir les premières pistes qui causent la latence de votre connexion Internet. Par ailleurs, il peut se faire que vous ayez une connexion par fibre ou en ADSL. Le résultat donné par le test va dans ce cas vous informer sur deux types de débit. D’un côté, vous aurez le débit du download ou débit descendant. De l’autre côté, vous aurez le débit de l’upload, ou celui montant. Vous aurez également un résultat sur la latence ainsi que les informations sur la gigue. Vous pourrez aussi avoir des renseignements sur le nom de votre FAI, le navigateur Internet que vous utilisez ainsi que votre adresse IP.

Pour comprendre les résultats d’un speedtest, il faut tout d’abord comprendre ce qu’est un Mbit/s. C’est l’unité de mesure du débit et qui se lit « mégabit par seconde ». C’est la référence de mesure du débit par seconde, c’est-à-dire le volume de données qui est transmis sur un laps de temps (une seconde).

Ensuite, vous devez connaître ce qu’est le download et l’upload. Aussi appelé débit de réception, le download concerne le volume de données qu’un utilisateur va recevoir sur son appareil. Plus le flux est bon, mieux la navigation sera agréable. Il permet de charger des pages rapidement s’il est bon, et de télécharger des fichiers en tout genre. Pour ce qui est de l’upload, il s’agit du débit d’envoi. Dans ce cas, durant le speedtest, on calculera le volume de données envoyées par l’utilisateur en une seconde.

Pour ce qui est de la latence, c’est la durée de transfert des fichiers qui est mesurée en milliseconde ou « ms » et qui peut également être appelée ping. Enfin, la gigue est la fluctuation de la durée de latence et qui est aussi mesurée en ms. De ce fait, pour qu’une connexion soit bonne, c’est-à-dire, avec un bon débit, il faut que les débits de download et d’upload soient élevés, mais que la latence et la gigue soient faibles.

De quel débit avez-vous besoin au quotidien ?

Il est possible que le débit offert par votre FAI soit lent. Cependant, sachez que votre manière de surfer en ligne peut également avoir des conséquences sur la vitesse de votre connexion. En ce sens que si vous avez l’habitude d’ouvrir des sites non sécurisés, il se pourrait que l’infection par des virus ralentisse votre connexion. Il en sera de même si cette dernière est partagée avec de nombreux appareils. Si tel est le cas, il est probable que vous ayez besoin d’un boitier CPL pour permettre à chaque appareil de bénéficier d’un même débit Internet.

Pour mieux comprendre le fonctionnement de ce boîtier, cliquez ici. Si vous avez une technologie ADSL, le débit de réception devrait être de 8 Mbit/s au minimum. Ce qui permettrait de télécharger un fichier de 4 Go en 75 min. Si vous êtes équipé d’une technologie ADSL 2+, le débit devrait être de 24 Mbit/s. Il doit être de 50 Mbit/s pour un VDSL et 500 Mbit/s si vous êtes connecté à la fibre optique.

Related Articles

Créer un beau jardin, nos conseils

Irene

Pourquoi investir dans un bien agricole ?

Journal

Les critères principaux pour choisir un espace de coworking

Tamby