Image default
Immobilier

Vérifier la présence d’insectes dans un bâtiment grâce à un diagnostic termites

Le diagnostic termites est obligatoire avant toute vente d’un bâtiment d’habitation. Aussi, les immeubles en copropriété sont concernés par cette réglementation. Bien évidemment, seul un spécialiste en la matière peut détecter la présence d’insectes dans un logement. Il vaudrait mieux se tourner vers un prestataire de haut niveau pour éviter les mauvaises surprises.

Le diagnostic termites : de quoi s’agit-il exactement ?

Les termites appartiennent à la famille des xylophages. En d’autres termes, ce sont des insectes qui vivent en colonies. À noter que le bois constitue leur alimentation principale. Ils peuvent donc causer des ravages dévastateurs dans une maison à charpente en bois, raison pour laquelle il faut se débarrasser des termites. Heureusement qu’il existe une solution efficace pour détecter leur présence dans un logement. Il s’agit du diagnostic termites. Il consiste à inspecter les alentours du bâtiment, notamment les parties privatives du logement. Les termites se cachent généralement dans les charpentes en bois.

En vertu de la loi n° 99-471 du 8 juin 1999, le diagnostic termites est obligatoire lors de la vente d’un bien immobilier. Il consiste à la recherche d’insectes xylophages dans une habitation, un appartement ou un entrepôt. L’évaluation aura lieu dans un périmètre de 10 mètres autour de l’immeuble concerné. Il convient de préciser que les termites ou fourmis blanches peuvent se camoufler dans les zones humides du jardin. Normalement, un diagnostiqueur immobilier professionnel devrait connaître toutes les cachettes secrètes des termites. Il utilise en général un poinçon pour explorer les bois susceptibles d’abriter ces petites bêtes.

Donc, il ne faut absolument faire appel à un spécialiste en diagnostic immobilier, tels qu’un professionnel en diagnostic immobilier DPE à Tours, afin d’éviter une amende.

Concrètement, comment se déroule un diagnostic termites ?

Tout propriétaire souhaitant vendre un bien immobilier est concerné par le diagnostic termites. Il devra informer la mairie au cas où la présence des xylophages a été confirmée. Si la maison est située dans une zone à risque, les autorités locales peuvent lancer une campagne de diagnostic. Si le propriétaire ne respecte pas ces obligations, il pourrait être passible de certaines sanctions. L’idéal serait de recourir aux services d’une entreprise spécialisée dans le domaine de la détection et du traitement des termites. Une équipe de professionnels pourra réaliser un examen visuel des pièces à risque. La suite de l’opération dépendra des résultats obtenus.

Si la conclusion de la recherche de termites est positive, le propriétaire doit en aviser le futur acquéreur. Plus clairement, il devra présenter le document final à l’acheteur au moment de la signature du contrat de vente. Bien entendu, le propriétaire du bien doit déposer une déclaration concernant la présence de termites auprès de la mairie. Cela doit être fait dans un délai d’un mois. Dans ce cas, les travaux de désinfection sont obligatoires. À noter que la durée de validité d’un diagnostic termites est de 6 mois en France.

Related Articles

L’importance d’investir dans l’immobilier dans la ville de Nice

Irene

À quoi sert une calculette prêt immobilier ?

Irene

Changer de syndic : un passage obligatoire !

Odile